Site Web du
Parti marxiste-léniniste du Québec
     JOIGNEZ LE PMLQ                                  CONTACTEZ-NOUS                                                    ENGLISH  
PROGRAMME DU PMLQ
Pour un Québec souverain

qui défend les droits de tous!

 
Bâtissons les commissions sur l'avenir du Québec!

Chantier politique
Numéro 157 - 11 décembre 2014

Nouvelle ronde de fermetures dans l'industrie forestière

Produits forestiers Résolu doit cesser son
chantage et maintenir la production

Le 5 décembre dernier, le monopole forestier Produits forestiers Résolu a annoncé une nouvelle ronde de fermetures. Il va fermer de façon permanente l'usine de papier journal d'Iroquois Falls, en Ontario, de même que la machine à papier no 1 de l'usine de Baie-Comeau et la machine à papier no 4 de l'usine de Clermont, dans la région Chaudière-Appalaches. Ce sont plus de 300 travailleurs qui vont perdre leur emploi dans les semaines qui viennent, soit environ 120 dans les deux usines du Québec et 180 à Iroquois Falls. La fermeture à Clermont intervient après que les travailleurs aient fait d'importantes concessions en salaires et conditions de travail.

En plus de ces nouvelles fermetures annoncées, on compte aussi des fermetures dites temporaires à Alma, Amos et Maniwaki sans parler de la fermeture définitive de l'usine Laurentides à Shawinigan en octobre. Pour les usines de papier de Clermont et de Baie-Comeau, les fermetures de machines rendent encore plus précaire la survie de l'usine elle-même. L'usine Clermont va maintenant fonctionner avec une seule machine et l'usine de Baie-Comeau avec deux.

Dans son communiqué, Résolu blâme la faiblesse du marché du papier-journal et il invoque ses différends avec le gouvernement du Québec sur la question de l'approvisionnement en fibre et du coût de la fibre. Sur la Côte-Nord ses coûts ont augmenté à cause de l'infestation de la tordeuse des bourgeons de l'épinette, dit-il. Il dit avoir aussi des différends avec le gouvernement du Québec sur la question des coûts d'hydroélectricité.

Résolu doit cesser son chantage et maintenir la production. Le monopole forestier ferme des installations et des machines, dont dépendent des travailleurs et des communautés pour leur existence, notamment la Côte Nord déjà si éprouvée par la crise minière, pour arracher encore d'autres concessions au gouvernement et c'est inacceptable. Le PDG de l'entreprise, Richard Garneau, est en tournée pour essayer de mobiliser les communautés derrière lui pour faire baisser ses coûts et riposter aux environnementalistes, qu'il accuse de lui avoir fait une mauvaise réputation sur le plan environnemental, ce qui aurait entraîné la perte de clients. Pendant ce temps, le gouvernement persiste à dire qu'il a fait des offres à Résolu pour abaisser ses coûts et lui garantir son approvisionnement et que la balle est maintenant dans le camp de l'entreprise.

C'est inacceptable aussi que le gouvernement se croise les bras et laisse le monopole forestier utiliser le grand pouvoir qu'il a pour imposer ses conditions et perturber la vie des gens qui dans les conditions présentes dépendent de lui pour leur moyen de subsistance. Les travailleurs et les communautés sont entièrement justifiés d'exiger que le gouvernement restreigne le pouvoir des monopoles de dicter les destinées de communautés entières et même de l'économie dans son ensemble. Résolu peut négocier mais il ne peut pas dicter ses conditions, surtout pas en fermant des machines, des installations et potentiellement même des communautés entières pour arriver à ses fins. La question du prix de la matière première et de l'électricité doit faire l'objet d'une discussion publique parce que c'est une question très importante que la société obtienne un prix qui lui soit acceptable sinon elle s'appauvrit toujours.


Les travailleurs et plusieurs autres personnes de la Côte-Nord ont manifesté le 1er décembre pour dénoncer le chantage et les méthodes de Produits forestiers Résolu et le fait que le gouvernement se croise les bras avec complaisance pendant que les pertes d'emplois s'aggravent. « Nous sommes constamment pris en otage entre les entreprises qui veulent toujours faire davantage de profits et le gouvernement dont les lacunes affectent la stabilité des emplois », a dénoncé Renaud Gagné, directeur adjoint d'Unifor au Québec. (Photos : Baie-Comeau, 1er décembre 2014 — Unifor)

Pour ce qui est de l'état du marché du papier-journal, Résolu ne peut pas nier sa responsabilité là-dedans. Ce sont des monopoles comme lui qui ont mis l'industrie sur la voie destructrice de trop de production des mêmes produits, avec plus de mécanisation à un prix de marché trop bas et pas assez de clients. Leur solution est de continuer la même chose qu'ils font depuis des années, soit tuer les producteurs plus petits, mécaniser la production, demander des subsides du trésor public et des concessions des travailleurs et des retraités, parcourir le monde en quête de nouvelles places où faire leur concurrence et investir à des taux de rendements plus élevés et rejeter le fardeau sur les travailleurs et les communautés quand la crise frappe. Rien de cela ne va régler les problèmes de l'industrie forestière québécoise ni améliorer le sort des communautés qui en vivent.

L'élimination de la production ne résout aucun des problèmes de l'industrie et appauvrit les régions déjà mises à mal par les crises successives qui ont frappé l'économie. Résolu doit cesser son chantage et maintenir la production et le gouvernement doit intervenir pour faire cesser l'hémorragie des emplois et défendre l'intérêt public.

ARTICLES PRÉCÉDENTS

25e anniversaire de la tuerie de l'École polytechnique
Non à la violence contre les femmes!
Établissons une autorité publique qui défend les droits de toutes et tous!

Parti marxiste-léniniste du Québec, 6 décembre 2014 - Le 6 décembre est le 25e anniversaire de la tuerie de l'École polytechnique, un des événements les plus tragiques qui a frappé la société québécoise et canadienne. Le 6 décembre 1989, un individu ouvrait le feu sur vingt-huit personnes, tuant quatorze femmes et blessant dix femmes et quatre hommes, avant de se suicider. Au moins quatre personnes se sont suicidées à la suite de ce drame.

À l'occasion de ce triste anniversaire, dans le cadre des 12 Jours d'action pour l'élimination contre la violence envers les femmes, des célébrations et vigiles se tiennent partout au Québec à la mémoire de ces jeunes femmes qui ont perdu la vie pour avoir existé en tant que femme. .../Chantier politique

Les femmes s'engagent solennellement à poursuivre la lutte pour mettre à fin à la violence contre les femmes

Deux projets de loi du gouvernement Couillard sur les services de garde
À fond de train dans la privatisation des services de garde

4 décembre 2014 - Le 26 novembre dernier, le gouvernement Couillard a déposé deux projets de loi sur les services de garde éducatifs à l'enfance subventionnés. Il s'agit du projet de loi 27, Loi sur l'optimisation des services de garde éducatifs à l'enfance subventionnés et du projet de loi 28, Loi concernant principalement la mise en oeuvre de certaines dispositions du discours sur le budget du 4 juin 2014 et visant le retour à l'équilibre budgétaire en 2015-2016. Ce dernier est un projet de loi omnibus de type Harper qui modifie près de 60 lois dont la Loi sur les services de garde éducatifs à l'enfance. En plus, le 20 novembre dernier, le gouvernement Couillard a annoncé diverses mesures de financement des services de garde et de modalités pour la création de nouvelles places dans les Centres de la petite enfance (CPE). ... /Chantier politique

Les gouvernements majoritaires du Québec et de l'Ontario joignent leurs forces pour soutenir encore mieux le droit de monopole

Louis Lang, 3 décembre 2014 - Une seconde rencontre a eu lieu entre les gouvernements du Québec et de l'Ontario pour consolider leur soi-disant Alliance du Canada central. Cette rencontre s'est tenue à Toronto le 21 novembre dernier. Annoncée comme une occasion de traiter de coordination et de coopération entre les deux gouvernements provinciaux, elle a plutôt servi à alimenter les flammes du conflit entre ces deux gouvernements provinciaux et le gouvernement Harper et leur conflit avec les premiers ministres de l'ouest soit la Saskatchewan et l'Alberta. Les conflits portent sur les projets de pipelines de l'ouest, en particulier le projet Énergie est, et sur le contrôle qu'exerce le gouvernement Harper sur les paiements de transferts en infrastructure. À cet égard, un accord a été conclu entre les deux provinces à l'effet de coopérer sur la question du pétrole et du gaz et d'adopter une position commune sur le pipeline Énergie Est de TransCanada. Pendant ce temps, les premiers ministres des provinces ont leurs propres stratagèmes au sujet du pétrole et du gaz qui est produit dans leurs provinces. ... /Chantier politique

Journée d'action des travailleurs municipaux
Des actions dans tout le Québec à la défense
des pensions et des droits de tous

27 novembre 2014 - Le 26 novembre, les travailleurs municipaux à travers le Québec, appuyés de travailleurs d'autres secteurs, ont tenu des actions militantes pour dénoncer les attaques à leurs pensions et leur droit de négocier par le biais en particulier du projet de loi 3 de restructuration des régimes de retraite des employés municipaux que le gouvernement Couillard veut adopter la semaine prochaine. ... / Chantier politique

44e anniversaire de la proclamation de la Loi des mesures de guerre
Pour garantir la sécurité il faut reconnaître et garantir les droits

Le 16 octobre était le 44e anniversaire de la proclamation de la Loi des mesures de guerre par le gouvernement libéral de Pierre Elliott Trudeau en 1970. Trudeau a déclaré une «insurrection appréhendée» en réponse aux enlèvements et à l'explosion de boîtes aux lettres au Québec. La Loi des mesures de guerre a donné aux corps policiers le pouvoir de faire des arrestations sans mandat et de détenir... / Chantier politique

Opposition au dictat des monopoles pétroliers
Le population de Sorel-Tracy se mobilise pour protéger la Terre Mère

29 octobre 2014 -Plus de 2500 personnes ont convergé vers la ville de Sorel-Tracy le dimanche 26 octobre pour exprimer leur opposition à la décision des autorités provinciales et fédérales de faciliter le transport du pétrole provenant des sables bitumineux de l'Alberta via la voie maritime du Saint-Laurent. Le collectif qui a organisé la marche, la Ligue richeloise contre la tyrannie pétrolière, demande un moratoire sur le transport du pétrole albertain sur le fleuve via la raffinerie Suncor située à Montréal et les installations nouvellement modernisées de Kildair à Sorel-Tracy...../ Chantier politique

Annulez le certificat de forage! Non au projet de pipeline et de port pétrolier de TransCanada!

Le premier ministre Couillard veut signer la constitution
Les déclarations creuses ne vont pas faire disparaître la lutte du peuple québécois pour une constitution moderne!

Louis Lang, 13 novembre 2014 - Dans son discours d'occasion à Québec lors de la commémoration du 200e anniversaire de naissance de George-Étienne Cartier, Stephen Harper a dit que Cartier a « défendu ardemment l'inclusion et le respect à l'échelle du Canada, et ces valeurs demeurent des caractéristiques de notre pays aujourd'hui. »

C'est une falsification de l'histoire et le comble de l'hypocrisie que d'utiliser George-Étienne Cartier pour justifier leur trahison du peuple au Canada et au Québec. Harper et Couillard prétendent être des bâtisseurs de la nation alors qu'à tous les jours ils poursuivent leur plan pour placer la terre, le travail et les ressources du Canada et du Québec au service des monopoles d'Amérique du Nord et pour nier les droits démocratiques du peuple, le droit à un niveau de vie convenable et le droit d'avoir son mot à dire sur les décisions qui le concernent...../ Chantier politique

Si la question nationale est finie, pourquoi Couillard et compagnie en font-ils tant de cas?

RECEVOIR PAR COURRIEL
Pour recevoir gratuitement Chantier
poltiique par courrier électronique, écrivez à abonnement@pmlq.qc.ca




Ce site est géré par le Parti marxiste-léniniste du Québec
Pour tout problème avec ce site: webmaster@pmlq.qc.ca