Manifestation nationale du 22 août
Une autre expression de la volonté d'en finir avec les politiques de destruction du gouvernement Charest
23 août 2012 - Malgré toutes les tentatives des libéraux et des médias à leur solde d'isoler et de diviser le mouvement étudiant et la vision de société qu'il propose, près de 100 000 personnes se sont rassemblées le mercredi 22 août à la Place du Canada
[...suite]
   
La crise en éducation ne sera pas résolue par la loi spéciale

Adresse aux étudiantes et étudiants - Fédération nationale des enseignantes

et enseignants du Québec, 14 août 2012 
[...suite]

Les préoccupations des étudiants sont légitimes et un gouvernement doit s'engager à y répondre, disent la FECQ et la FEUQ

14 août 2012 - Le 11 et 12 août, la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) ont tenues leur congrès ainsi qu’un congrès conjoint dimanche au cégep Ahuntsic  pour peaufiner leur intervention dans le cadre des élections. Elles ont réitéré leur détermination à ce que les jeunes aillent voter le 4 septembre. Les associations ont présenté une vidéo destinée aux médias sociaux et des publicités qui seront diffusées bientôt sur les ondes radio. [...suite]

14 août 2012 - La Coalition large de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE) a émis un communiqué publié ci-bas dans lequel elle invite les étudiants, qu'ils soient de retour en classe ou pas, à poursuivre leur actions de mobilisation à la défense du droit à l'éducation.  [...suite]

Le gouvernement a la responsabilité de mettre fin à la violence envers les étudiants
La Fédération des cégeps et le SPVM se préparent à appliquer la loi spéciale pour la rentrée forcée
13 août 2012 - Le 8 août, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a rencontré la Fédération des cégeps, « Nous voulons voir de quelle façon les policiers voient leurs obligations par rapport à la loi spéciale », explique Dominique Arnaud, de la Fédération des cégeps.  [...suite]

Une rentrée sous le signe de l’inquiétude
- Communiqué Mères en colère et solidaires, Parents contre la hausse, Profs contre la hausse, Têtes blanches-carré rouge,  12 août 2012 -
Aujourd’hui, à la veille de la rentrée sous la contrainte de la Loi 12, nous, Mères en colère et solidaires, Parents contre la hausse, Profs contre la hausse et Têtes blanches carré rouge, voulons d’une part, apporter notre soutien aux étudiantes et aux étudiants et leur faire savoir notre confiance quant aux choix difficiles auxquels ils et elles sont confrontées. C’est un sentiment de fierté qui nous anime quand on pense au courage et à la détermination dont ils ont fait preuve.   [...suite]

Mouvement étudiant contre la hausse des frais de scolarité et la loi spéciale
12 août 2012 - Le 9 août en soirée, près d’un millier d’étudiants et leurs alliés se sont donné rendez-vous à 19 h au Parc Laurier pour dénoncer la rentrée forcée par la loi 12 (projet de loi spéciale 78.
      
« Malgré la tenue d'élections cet automne, nous réitérons une volonté farouche de poursuivre la mobilisation contre la hausse des frais de scolarité. La loi 12 ne nous effraie pas, [...suite]

Le mouvement étudiant s'apprête à franchir une nouvelle étape
9 août 2012 - Confrontées à la loi spéciale, les associations étudiantes doivent se prononcer sur le retour ou non en classe qui est prévu la semaine prochaine. Déjà, les associations étudiantes aux niveaux des cégeps et universités tiennent des réunions et assemblées pour déterminer leur marche à suivre et se préparent à voter.
   

Le congrès de la
Coalition large de l'Assemblée pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE), son instance décisionnelle, se réunira les samedi et dimanche 11-12 août, pour prendre aussi les décisions nécessaire en ce qui concerne la lutte étudiante contre la hausse des frais de scolarité.
         
C'est dans le contexte de la poursuite de la lutte que Gabriel Nadeau-Dubois, un des trois porte-parole de la CLASSE, démissionne en tant que porte parole. Sa lettre de démission élabore avec beaucoup de conviction la nécessité de la lutte des étudiants et pourquoi elle va se poursuivre. Elle est publiée ci-bas.
      
Au Congrès de la CLASSE, les militants devront aussi décider s'ils comblent le siège laissé vacant par Gabriel Nadeau-Dubois, puisque la CLASSE a déjà deux coporte-parole, Jeanne Reynolds et Camille Robert.

- Gabriel Nadeau-Dubois, 9 août 2012 -
À tous ceux et celles qui se sont mobilisé-e-s ce printemps,
Aux membres de la CLASSE,
  
Cette lettre a pour but de vous informer que je quitte mes fonctions de co-porte-parole de la CLASSE. Après près de six mois de lutte à vos côtés, j'ai la conviction que la CLASSE a besoin de nouveaux visages. Après avoir participé à la tournée nationale de la Coalition aux quatre coins du Québec,  [...suite]
   
 7 août 2012 - Différents collectifs s'organisent pour combattre la criminalisation politique qu'impose le gouvernement Charest sur ceux qui défendent une vision de société portant atteinte aux politiques néolibérales.
  
Suite à l'imposition du projet de loi spéciale 78 (maintenant Loi 12) le 18 mai passé, [...suite]
     
Élections du 4 septembre
7 août 2012 - Lors d'une activité tenue dans cette ville par la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) le le 5 août, pour entamer les démarches « afin d'encourager les étudiants et les citoyens en général à exercer leur droit de vote lors du scrutin du 4 septembre »,  [...suite]

La plate-forme de revendications des associations étudiantes collégiale et universitaire
7 août 2012 - « La jeunesse québécoise jouera un rôle déterminant durant ces élections », ont dit  la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ). Les deux associations ont fait un point de presse le 6 août où elles ont lancé leur plate-forme de revendications et leur plan d’action pour la campagne électorale.
[...suite]

Loi spéciale 78 (Loi 12)
La CLASSE répond à la rentrée imposée par le gouvernement Charest en poursuivant sa mobilisation
8 août 2012 - À la veille de la rentrée en classe imposée par le projet de loi spéciale 78 (maintenant Loi 12) de Jean Charest, et des votes sur la poursuite de la grève que doivent prendre les association étudiantes, la Coalition large de l'Assemblée pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE) réaffirme que c'est aux étudiants de décider de leurs actions pour défendre leur droit à l'éducation: [...suite]


La CLASSE affirme que les jeunes vont défendre leur vision durant les élections
 
4 août 2012 - Lors d'un point de presse tenu le 3 août devant le Cégep Maisonneuve, les deux porte-parole de la Coalition large de l'Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE), Gabriel Nadeau-Dubois et Camille Robert, ont dévoilé le plan de la CLASSE pour la rentrée.  [...suite]

Dans cette élection, «Nous allons faire la différence» disent les jeunes!
    
3 août 2012 -  Le premier août, la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) ont affirmé qu'elles allaient mettre le poids de leur organisation pour que les jeunes participent aux élections sur la base de leur propre vision de la société. Dans un communiqué émis pour l'occasion, les présidentes des deux organisations, soit respectivement Eliane Laberge et Martine Desjardins, ont dit :  [...suite]


100e manifestation nocturne
Moins de 12 heures après le déclenchement des élections, plus de 10 000 personnes prennent les rues de Montréal 
2 août 2012 - Moins de 12 heures après l'annonce du déclenchement des élections du gouvernement Charest, des milliers de personnes ont pris la rue lors de la 100e manifestation nocturne. L'esprit de résistance de la jeunesse et de ses alliés face aux politiques antisociales de Charest a de nouveau caractérisé l'action. [...suite]


Investiture de Jean Charest à Sherbrooke

   
2 août 2012 - Le 31 juillet, soit la vieille du déclenchement des élections, le Parti libéral du Québec a tenu une grande assemblée d'investiture officielle de Jean Charest dans Sherbrooke. On n'avait rien négligé pour l'occasion. Plus de 100 de ses ministres, députés et candidats des quatre coins du Québec accompagnaient le premier ministre dans son bureau de l'Hôtel Delta sur la rue King.  [...suite]

Les associations étudiantes demandent aux libéraux de ne pas faire obstacle à l'accès au vote pour les étudiants
27 juillet 2012 - Dans le cadre de leur bataille pour défaire le gouvernement Charest aux prochaines élections, la fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) prennent action pour s'assurer que les étudiants bénéficient de conditions leur permettant de voter en masse. Elles jugent que les modifications apportées à la Loi électorale ne rendent pas l'exercice du droit de vote des étudiants plus facile, contrairement à ce que prétend le Directeur général des élections du Québec (DGEQ).  [...suite]
     

27 juillet 2012 - La Coalition large de l'Assemblée pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE) est active durant l'été au Québec et en Ontario pour faire connaître l'opposition des étudiants du Québec à la hausse des droits de scolarité et aux politiques antisociales de Jean Charest.
    
Depuis le 13 juillet, la CLASSE est en tournée estivale dans tout le Québec. « Pour la CLASSE, le premier objectif de la tournée québécoise est d’aller directement  [...suite]

Manifestation du 22 juillet
« Dehors les libéraux! » clament d'une seule voix près de 100 000 manifestants
 

23 juillet 2012 - Le dimanche 22 juillet, près de 100 000 personnes ont répondu à l'appel « Dehors les néolibéraux ! » de la Coalition large de l’Assemblée pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE) pour la 5e manifestation du 22 de chaque mois, et ont manifesté dans les rues de Montréal à partir de 14 h.   [...suite]


D'autres tentatives de faire taire le mouvement étudiant, à l'aube d'élections au Québec
21 juillet 2012 - La volonté du gouvernement Charest de réduire au silence le mouvement étudiant a trouvé des adeptes. Se référant à des préoccupations relatives à la sécurité, l’Université du Québec en Outaouais refuse que la Coalition large pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE) tienne une conférence semblable à celle tenue à l’Université d’Ottawa.  [...suite]

20 juillet 2012 - La Commission des droits de la personne et de la jeunesse (CDPJ)  a émis un communiqué, le jeudi 20 juillet, affirmant que les dispositions du projet de loi 78, maintenant la Loi 12, « porte atteinte à des libertés fondamentales garanties par la Charte des droits et libertés de la personne ». La Commission, dont les membres sont nommés par l'Assemblée nationale, a pour mandat d'assurer, par toutes mesures appropriées, la promotion et le respect des droits et libertés affirmés par la Charte des droits et libertés de la personne, et la promotion et le respect des droits de l'enfant reconnus par la Loi  [...suite]


20 juillet 2012 - On vient d’apprendre par une information rendue publique sur Twitter, que le directeur général du Parti libéral du Québec, Karl Blackburn, s’est adressé à son homologue du bureau d’Élections Québec pour lui demander de veiller à l’application de la Loi électorale et ce, au moment où les rumeurs d’un scrutin général au début de septembre sont plus que probables.
  
[...suite]

20 juillet 2012 - Dans un communiqué émis le 18 juillet, la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) rappellent à l'ordre le gouvernement libéral de Jean Charest suite à la publication par le Comité consultatif sur l'accessibilité financière aux études (CCAFE) de ses inquiétudes et recommandations sur les modifications au programme d'aide financière aux études (AFE) annoncées par le gouvernement Charest dans le cadre du conflit qui l'oppose aux étudiants quant à la hausse des frais de scolarité.  [...suite]

Les enseignants de l'Université de Montréal affirment que le plan de rattrapage des cours a été imposé sans aucune consultation


19 juillet 2012 - Au moment où la direction de l’Université de Montréal affirme avoir trouvé une solution « concertée », le Syndicat général des professeurs de l’Université de Montréal (SGPUM) affirme avoir été exclus des discussions après l’adoption de la loi 78 (maintenant loi 12). Il ajoute que la convention collective de ses membres a été bafouée. Le SGPUM a déposé un grief et c’est un arbitre qui tranchera le débat en juillet.  [...suite]

Le refus du gouvernement de négocier avec les étudiants a coûté 7,3 millions de dollars en heures supplémentaires
19 juillet 2012 - Les médias viennent de révéler que le vaste déploiement policier depuis le déclenchement de la grève étudiante a coûté 7,3 millions de dollars au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), et ce en heures supplémentaires seulement
  

Radio-Canada a obtenu ces chiffres qui couvrent la période du 1er février au 27 juin en vertu de la loi d’accès aux documents des organismes publics.
  
Dans les deux premiers mois, les coûts des heures supplémentaires réclamées ont bondi de 5, 6 millions de dollars.
   

De son côté, la Sûreté du Québec a refusé de révéler le coût de l’encadrement des manifestations étudiantes. Elle  estime que la divulgation de ces informations pourrait nuire à la sécurité publique.

Déclenchement possible d'élection: Les étudiants sont prêts à chasser les libéraux
16 juillet 2012 - À la veille du déclenchement possible d'élection, les étudiants se disent prêts à chasser les libéraux.
   

Le 12 juillet dernier, la Coalition large de l'Assemblée pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE) a tenu un point de presse où elle a procédé au lancement de son manifeste intitulé Nous sommes avenir et annoncé une tournée à travers le Québec.
  
L'association étudiante a réitéré sa préoccupation face à ceux qui voudraient les confiner dans la marge d'une démocratie représentative les limitant à voter une fois tous les quatre ans.  [...suite]

Défaire Charest aux prochaines élections: création d'un site pour informer les étudiants sur l'exercice de leur droit de vote
16 juillet 2012 - Depuis le début du mois de juillet, le site Vote étudiant au Québec a vu le jour. Ce site dit avoir un but: : « informer les étudiants qui ont leur  " principale demeure " sur les campus qu’ils sont en droit de changer leur adresse auprès du Directeur général des élections (DGE) afin de voter massivement dans la circonscription de leur université ou cégep.  [...suite]

Les étudiants poursuivent leurs manifestations et leur mobilisation en appui à la lutte contre la hausse des frais de scolarité   

6 juillet 2012 - Les étudiants poursuivent leurs actions, entre autre en maintenant la tradition des manifestations nocturnes. Hier, le 4 juin, s'est tenue la 72e manifestation nocturne. Depuis jeudi dernier, ces actions se terminent sur le site du Festival de jazz où les étudiants ont de nombreuses discussions avec les festivaliers et recueillent leurs appuis. [...suite]
  


4 juillet 2012 - Le 28 juin dernier,  le PMLQ publiait la nouvelle à l'effet que François Rolland, juge en chef de la Cour supérieure du Québec, avait rejeté la demande en sursis des articles 16 à 21 de la Loi 12 (projet de Loi spéciale 78). Cette requête avait été déposée le 25 mai passé par les associations étudiantes,  des syndicats, des organismes communautaires et environnementaux, et les audiences pour ont eu lieu les 12 et 13 juin.  [...suite]


Élection au Mexique
4 juillet 2012 - Le mardi 2 juillet, au lendemain des élections générales mexicaines, plus de 40 000 jeunes ont donné une réponse claire aux résultats électoraux annoncés par l'Institut fédéral électoral, IFE. Appelée par le mouvement étudiants Yo Soy 132, les milliers de jeunes ont marché à travers les rues de la capitale et dans plusieurs autres villes du pays en scandant : « Peña Nieto, Dehors ! », « Le Mexique a voté, Nieto t'a pas gagné ! », « Peña entends-tu ? Le peuple ne t'aime pas ! », « Non à la fraude ! »  [...suite]

Voir aussi
Appui des étudiants du mouvement «Yo soy 132» à la lutte des étudiants du Québec - 27 juin 2012
Le peuple veut le changement - 29 juin 2012
Deux millions de Mexicains marchent pour le changement - 29 juin 2012
«Nous contesterons l'élection pour irrégularités et iniquités» déclare Andrés Manuel Lopez Obrador - 4 juillet 2012

Plus de 200 personnes à Montréal portent «le deuil de la démocratie»  avec l'adoption de la loi 78
4 juillet 2012- Le 30 juin, plus de 200 personnes ont répondu à l'appel des organisations Mères en colère et solidaires, Parents contre la hausse, Parents d’enfant blessé dans une manif, Profs contre la hausse, Profs féministes solidaires et en colère et Têtes blanches carré rouge, pour « porter le deuil [...] Le deuil de la démocratie avec l’adoption de la loi 78, du droit à l’éducation pour tous, de nos droits fondamentaux, du droit de manifester “en toute sécurité” et de tous ceux que vous souhaiterez souligner. » … [...suite]


Les associations étudiantes n'abandonnent pas leur bataille contre la loi spéciale malgré le rejet de la requête en sursis d'exécution de la loi 78

 28 juin 2012 - La Cour supérieure du Québec vient de rejeter la requête en sursis d'exécution visant à suspendre l'application de certains articles de la loi 78 adoptée par le gouvernement Charest, qui porte maintenant le nom de loi 12.
  
On se souviendra que cette requête a été déposée le 25 mai par des associations étudiantes, syndicales, communautaires et environnementales qui estiment que les articles 16 et 17 de cette loi violent les droits d'association et d'expression.
 
[...suite]

Appui international au mouvement étudiant
28 juin 2012 - La lettre suivante est parue dans l'édition du 27 juin du quotidien Le Devoir.
 

Ici dans les pays nordiques, l'accès universel à une éducation gratuite va de soi. Pourquoi? Parce que nous savons que l'éducation est l'investissement par excellence dans l'avenir d'une société. Au Danemark, en Norvège et en Suède, en plus de ne pas avoir à payer de droits de scolarité, tous les élèves reçoivent une bourse mensuelle pour couvrir une partie de leurs frais de subsistance.  [...suite]


  Reportage photos sur les actions internationales des 22 et 24 juin en appui au mouvement étudiant

Fête nationale du Québec
Des célébrations inspirées par le courage et la détermination des étudiants
 
27 juin 2012 - La pression du gouvernement libéral relayée par les médias monopolisés pour faire de la Fête nationale du Québec une fête apolitique a eu la réponse qu'elle méritait. À Québec, le premier ministre Jean Charest a déclaré: « Après tout ce qu'on a vécu dans les derniers mois, je pense qu'on peut mettre de côté la politique et vraiment se concentrer sur les choses qui nous unissent », et c'est ce qu'ont fait les artistes et participants en profitant de la Fête nationale pour réaffirmer leurs oppositions à son gouvernement !  [...suite]
 


25 juin 2012 - Voici le discours patriotique présenté par le chanteur Paul Piché le 23 juin 2012, sur les plaines d’Abraham à Québec:

« Êtes-vous content que ce soit l’été ? Au Québec le temps, c’est ben important. On est un peu fabriqué à même nos saisons. L’été, c’est la belle saison parce qu’on vit dehors, comme ici.
   
L’été on aime ça, on aime ça pourquoi ? On aime ça parce qu’on se sent libre. L’été, y a pu de porte. On parle à nos voisins, on court les festivals, on part en vacances, quand on a les moyens.    [...suite]

Manifestations nationales du 22 juin: ce que les manifestants avaient à dire
25 juin 2012 - Les participants à la manifestation de Montréal tenaient d'abord à dire que leur opposition à la hausse des frais de scolarité et à la loi spéciale du gouvernement Charest est aussi forte aujourd'hui qu'elle l'a été dès le début. C'est le message qu'ils tenaient à envoyer au gouvernement Charest et aux médias monopolisés.
« Je suis étudiante au doctorat et je suis endettée jusqu'au cou, a dit une étudiante. Je ne suis pas d'accord avec cela, parce que l'endettement et les études ne devraient pas aller ensemble,   [...suite]

25 juin 2012 - Les 22 et 24 juin, des manifestations ont eu lieu au Canada et dans le monde en appui à la lutte des étudiants du Québec pour défendre le droit à l'éducation. Parce qu'il s'agit d'une préoccupation partagée par les peuples du monde, les manifestants en ont profité pour mettre leurs propres demandes de l'avant. [...suite]

     
25 juin 2012 - Dans un bref point de presse juste avant le début de la manifestation du 22 juin à Montréal, la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) a présenté le programme d'été de la fédération et comment la fédération se positionne face à de possibles élections générales au Québec à la fin de l'été. Elle a d'abord dit que la mobilisation étudiante et citoyenne contre la hausse des frais de scolarité et la loi spéciale du gouvernement Charest continue, mais prend d'autres formes dans les conditions estivales.  [...suite]

25 juin 2012 - En point de presse avant le début de la manifestation du 22 juin à Montréal, les porte-parole de la CLASSE Jeanne Reynolds et Camille Robert ont expliqué le programme de l'organisation pendant l'été. Elles ont d'abord dit que les manifestations organisées par la CLASSE en ce 22 juin à Montréal, Québec et Gaspé sont la preuve que la mobilisation des étudiants et de la population contre la hausse des frais de scolarité et la loi spéciale est toujours forte.  [...suite]

Anniversaire de la défaite de l'Accord du Lac Meech
La crise politique continue de s'approfondir

25 juin 2012 - Le 23 juin 1990 échouait l'ignominieux Accord du lac Meech, un ensemble d'amendements à la Constitution du Canada négocié trois ans plus tôt derrière des portes closes par le premier ministre du Canada, Brian Mulroney, et les premiers ministres des provinces. La défaite de l'Accord du lac Meech signalait un nouvel approfondissement de la crise constitutionnelle et politique et celle-ci n'a fait que s'empirer depuis.   [...suite]

Plus de 100 000 personnes dans les rues du Québec affirment «Le peuple québécois, c'est nous!»
23 juin 2012 - Malgré le souhait à peine voilé de Jean Charest et des médias l'appuyant à l'effet que l'opposition à sa gouvernance « s'essouffle », les étudiants et leurs alliés ont marqué le 131e jour de la grève étudiante en descendant par dizaines et dizaines de milliers dans les rues des villes de Québec et Montréal. [...suite]


Le gouvernement répond absent à l'appel des étudiants
- FECQ, 21 juin 2012 -
Après un ultimatum de 72 heures, le gouvernement de Jean Charest répond négativement à l'appel des étudiants à entreprendre la voix de la médiation pour mettre fin au conflit étudiant. Pour la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ), cette réponse démontre de la volonté du Parti libéral du Québec (PLQ) de faire perdurer volontairement le conflit étudiant à des fins politiques.
[...suite]


Entrevue de Gabriel Nadeau-Dubois à JOL Press
21 juin 2012 - Gabriel Nadeau-Dubois, porte-parole du mouvement des étudiants québécois, « la CLASSE », se bat, depuis plus d'un an, pour que les frais de scolarité des études supérieures ne soient pas augmentés au Québec. A travers cette mobilisation, il défend une certaine conception de l'éducation ouverte au plus grand nombre.  [...suite]

La Fédération étudiante collégiale du Québec exige du gouvernement qu'il règle le conflit
21 juin 2012 - La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) a fait connaître le 20 juin les résultats d'un sondage dans lequel 71% de la population pense que le gouvernement devrait accepter la demande de médiation des étudiants. 
[...suite]



Le mouvement étudiant et ses alliés se préparent aux manifestations du 22 juin
 
20 juin 2012 - Martine Desjardins et Yannick Grégoire, présidente et vice-président exécutif de la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) se sont rendus à Vancouver à l'invitation de la Fédération canadienne des étudiants et  la Fédération du travail de la Colombie-Britannique, le mercredi 19 juin. L'objectif de la rencontre, tenue à la Bibliothèque publique de Vancouver,   [...suite]

La Coalition large de l'Association pour une solidarité syndicale étudiante manifeste à Rio
20 juin 2012 -La Coalition large de l'Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE) annonce sur son site que le 20 juin, conjointement avec l'Association nationale étudiante indépendante (ANEL) du Brésil,  elle a organisé une manifestation à Rio, devant l'hôtel de Copacabana où loge Jean Charest, en appui à la lutte étudiante québécoise et contre le loi 78. La manifestation, en marge du Sommet des peuples de Rio+20 pour la justice sociale et environnementale, a réuni plus de 200 personnes.

« Nous sommes ici pour rappeler à Jean Charest que le développement durable passe par l’accès à l’éducation, un environnement sain et le respect des droits fondamentaux comme le droit à l’association et à la manifestation » indique Rushdia Mehreen, déléguée de la CLASSE au Sommet des peuples. « Jean Charest doit se rendre compte que, peu importe où il ira dans le monde, nous et nos alliés n’auront de cesse de lui rappeler qu’il n’a pas à parader à l’international alors qu’il saccage nos droits fondamentaux au Québec! » a-t-elle ajouté.


Le jeudi 21 juin, 49 personnes parmi les 1200 signataires contre la loi 78, vont se rendre au bureau du Premier ministre Charest. Les manifestants « remettront une lettre vibrante dénonçant haut et fort les affronts aux droits et libertés que constitue la loi 78 [maintenant la loi 12 - NDLR] et exigeant son abrogation immédiate. Cet événement spécial réunit des artistes, des intellectuel-les et des syndicalistes. », souligne le communiqué  « Artistes, intellectuel-les, syndicalistes : unis contre l'infâme spéciale ».  [...suite]


   
Opposition à Québec contre l'adoption d'un règlement encadrant les manifestations

19 juin 2012 - Le PMLQ dénonce fortement le règlement municipal adopté par le conseil municipal de Québec le 19 juin. Ce nouveau règlement encadrant les manifestations et la présence dans les parcs criminalise les jeunes. Très peu de citoyens ont eu la possibilité d'être présents lors de cette session extraordinaire du conseil. Ceux qui y étaient ont dénoncé le fait qu'il leur était impossible de participer: les questions ne pouvaient être posées qu'après l'adoption du règlement.   [...suite]

Les manifestations quotidiennes en appui aux étudiants et contre la loi 78 se poursuivent au Québec
19 juin 2012 - Le mardi 19 juin, les employés de la Grande bibliothèque de Montréal, sans contrat de travail depuis un an, ont profité des actions qu'ils mènent à la chaque mardi pour défendre leurs conditions de travail pour manifester contre l'interdiction de leur employeur de porter le carré rouge. Dans une lettre envoyée au PDG de la Grande Bibliothèque, Guy Berthiaume, président du syndicat, dit: « Le respect des uns (les usagers) doit-il nécessairement passer par le silence des autres (vos employés)? Trop souvent dans ce monde le silence a causé violence et oppression. [...]  [...suite]
   

Les associations étudiantes poursuivent la mobilisation en appui à leurs demandes
18 juin 2012 - Les étudiants et leurs alliés poursuivent sans relâche leurs discussions et leurs actions pour gagner leur bataille contre la hausse des droits de scolarité et contre la loi 78.
  
Le 17 juin, la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) terminait son 155e congrès. Ce sont des étudiants motivés et déterminés à poursuivre la lutte contre la hausse des frais de scolarité qui en sont sortis, souligne le communiqué émis pour l’occasion.  [...suite]

18 juin 2012 - L’opposition à la loi 78 du gouvernement Charest se pousuit. Le lundi 18 juin, à l'ouverture de la 20e session du Conseil des droits de l'homme, Navi Pillay, haute-commissaire aux droits de l'homme de l'ONU, s'est dite « alarmée » par la situation au Québec, en raison de l'adoption de la loi spéciale 78 et de son encadrement strict du droit de manifester.  [...suite]

Manifestations de la fin de semaine du 15 juin en appui au mouvement étudiant et contre la loi 7
8

18 juin 2012 - Le vendredi 15 juin, les membres du groupe de rap Loco Locass ont invité leurs spectateurs à venir avec leurs casseroles pour manifester leur appui au mouvement étudiant, lors de leur spectacle à l'occasion des Francofolies de Montréal. Ils avaient aussi convié les représentants de la Fédération étudiante collégiale du Québec, de la Fédération étudiante universitaire du Québec et de la Coalition large pour une Association syndicale étudiante à partager la scène avec eux pour faire un discours. 
  [...suite] 

L'appui au mouvement étudiant se poursuit au Québec et ailleurs
15 juin 2012 - Les étudiants du Québec et leurs alliés poursuivent leurs actions en appui à la lutte contre la hausse des frais de scolarité et contre les politiques antisociales du gouvernement Charest. Le jeudi 14 juin, avant la 52e manifestation nocturne à Montréal, plusieurs dizaines de personnes se sont fait tatouer un carré rouge sur le corps. Gab Roy, organisateur de l'événement, a dit que cela signifiait  la « permanence de la résistance ». Ce geste est aussi une réponse au profilage politique promu par le gouvernement  Charest contre ceux arborant le symbole de la lutte étudiante et leurs supporteurs. 
[...suite]

14 juin 2012 -  Le 13 juin a été témoin de nombreuses actions à travers le Québec pour dénoncer l’agenda antisocial des libéraux.
  
À Montréal, près de 200 personnes ont participé à la 51e manifestation nocturne contre la hausse des droits de scolarité et la loi 78.  [...suite]
   


Les associations étudiantes dénoncent le plan du gouvernement Charest d’augmenter drastiquement l’endettement étudiant
13 juin 2012 - Le 12 juin, la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) et la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) ont tenu une conférence de presse à Montréal en réponse au Projet de règlement du gouvernement Charest modifiant le Règlement sur l’aide financière aux études. C’est ce projet que le gouvernement Charest appelle une bonification de l’aide financière aux étudiants (AFE) qui, selon lui, protège les étudiants les plus pauvres des effets de la hausse des frais de scolarité. L’annonce en a été faite à la fin avril, mais les données chiffrées viennent juste de paraître.  [...suite]
 
Le plan d'endettement étudiant du gouvernement Charest : un vol soigneusement planifié
 - Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ), le 12 juin 2012 -
C'est sans nul doute un des plans les plus sournois du gouvernement libéral de Jean Charest que la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) ont dévoilé aujourd'hui. En effet, pendant que le gouvernement clamait à qui voulait bien l'entendre qu'il allait bonifier l'aide financière aux études (AFE), [...suite]

Non à la loi 78!

Ouverture des audiences à la Cour supérieure du Québec

 
12 juin 2012 - Ce mardi 12 juin, la Cour supérieure du Québec s'est penchée sur la
première des deux requêtes déposées par la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ), la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ), la Coalition large de l'Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE), ...suite]

Manifestations du 11 juin
  
12 juin 2012 - À Montréal, une centaine de personnes se sont rassemblées en matinée devant l’Hôtel Bonaventure pour dénoncer la tenue derrière des portes closes et sous haute surveillance policière du 18e Forum économique international des Amériques.
En soirée, un autre rassemblement s’est tenu au carré Philips. Une centaine de manifestants ont déambulé dans les rues du centre-ville avant de se joindre à la 49e manifestation nocturne. [...suite]


   
11 juin 2012 - Les arrestations accompagnées de fouilles systématiques se sont poursuivies le dimanche 10 juin, dans le cadre de la tenue du Grand Prix du Canada à l’Île Sainte-Hélène. Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a procédé à l’arrestation préventive de 34 personnes à leur sortie du métro Jean-Drapeau, en plus d’expulser manu militari près d’une centaine de personnes portant le carré rouge.  [...suite]
48e manifestation nocturne à Montréal
11 juin 2012 - À Montréal, près de 1000 personnes ont participé à la 48e manifestation nocturne, le dimanche 10 juin. Poursuivant l'intensification de la répression policière depuis le début du Grand Prix de Montréal, le SPVM a pris le prétexte d’une vitre brisée à la Caisse de dépôt et de placement du Québec pour procéder à une vingtaine d’arrestations.  [...suite]


La conférence de Montréal, 11-14 juin
Le Forum économique international des Amériques
11 juin 2012 - Le gouvernement Charest parraine la «Conférence de Montréal du Forum économique international des Amériques» sous le thème « Une économie mondiale en transition : nouvelles stratégies, nouveaux partenariats ». La conférence a lieu à l'hôtel Hilton Montréal Bonaventure. Plus de 150 conférenciers d'« envergure internationale » et 3000 participants sont attendus pour les 4 journées de la conférence qui coïncide avec la tenue du Grand Prix de la Formule 1. [...suite]

La FECQ poursuivra la mobilisation durant l'été: « la hausse n'est pas une option viable »
10 juin 2012 - Le dimanche 10 juin, après le congrès de la la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) qui s'est tenu du 8 au 10 juin, Éliane Laberge, nouvelle présidente de l'association étudiante, a fait un point de presse au nom de son organisation pour présenter le plan d'action de la FECQ durant l'été.
    

Elle a tout d'abord réaffirmé que le message principal de la FECQ est le même depuis des mois: la hausse des frais de scolarité n'est pas une option viable. Elle a ensuite salué les différentes actions d'appui au mouvement étudiant à travers le Québec, notamment les manifestations de casseroles:  [...suite]

Une semaine marquée par des arrestations et le profilage politique
10 juin 2012 - Le jeudi 7 juin à 6 h du matin, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a procédé à huit perquisitions dont sept à Montréal et une à Longueuil.

À Montréal, les perquisitions ont eu lieu notamment dans Hochelaga-Maisonneuve et sur le Plateau Mont-Royal. Dans ce quartier, une jeune femme de 19 ans, Yalda Machouf-Khadir a été arrêtée, ainsi que son compagnon. Nima Machouf, mère de Yalda a dit aux policiers:  [...suite]
    
8 juin 2012 - La Coalition des humoristes indignés qui regroupe une quinzaine d'humoristes, annonce sa participation à des spectacles-bénéfices qui faciliteront l'accès à la justice et la contestation de la loi 78 devant les tribunaux sous le slogan « Y a rien comme un humoriste pour savoir que la farce a assez duré ! »
 

Lucie Rozon, productrice du spectacle, a expliqué: « Quand les jeunes ont commencé à sortir dans la rue, il n'y avait pas d'écoute et des faux rendez-vous de la part du gouvernement. Je trouvais ça méprisant, pas seulement pour les étudiants, mais aussi pour nous. »  [...suite]
 

8 juin 2012 - Le conteur et chanteur Fred Pellerin ne s'est pas présenté jeudi le 6 juin, à la cérémonie de remise de l'Ordre national du Québec qui se déroulait à la salle du Conseil législatif de l'hôtel du Parlement, où il devait y être nommé Chevalier.
   

Dans une lettre envoyée à l'Ordre, il précise les raisons de son refus: « J'ai accepté cette nomination sans hésiter. Dans les circonstances actuelles, dans la crise sociale où se trouve plongé ce Québec que j'aime et sur lequel je veux construire pour offrir du rêve à nos enfants, je ne pouvais pas me faire à l'idée de partir à Québec ce jour-là pour aller me faire installer une médaille.
[...suite]

Trois manifestations à Montréal  en appui à la lutte étudiante
8 juin 2012 - Trois manifestations ont eu lieu le jeudi 6 juin à Montréal. En fin d'après-midi, des manifestants ont tenté de se rendre au cocktail d'ouverture du Grand Prix dans le quartier Griffintown. La manifestation, appelée par la Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC), était organisée en opposition à la loi spéciale et aux inégalités sociales crées par le capitalisme.  [...suite]
  



Manifestations nocturnes du 5 juin à Montréal et à Québec

6 juin 2012 - Près d'une centaine de manifestants ont participé à Montréal à la 43e manifestation nocturne, le 5 juin. Munis de leurs casseroles, ils ont arpenté les rues du centre-ville. « La lutte continue. Il faut que ça dure parce que rien n'est réglé » a souligné un manifestant.

[...suite]

Actions d'appui contre la hausse des frais de scolarité à Toronto
6 juin 2012 - Près de 300 étudiants ont manifesté mardi soir dans le centre-ville de Toronto pour dénoncer les mesures d'austérité des gouvernements municipal, provincial et fédéral. Beaucoup arboraient le carré rouge, casseroles en main. Selon la coalition de mobilisation des étudiants de l'Ontario, « il ne s'agit pas seulement que d'une situation difficile pour les étudiants, mais le symptôme d'un système économique fracturé.   [...suite]

Manifestations des 1er et 2 juin
3 juin 2012 - Le 2 juin, malgré la pluie souvent violente, plus de 10 000 personnes se sont jointes à une manifestation à Montréal pour défendre le droit à l'éducation et s'opposer à la loi 78 du gouvernement de Jean Charest. Le rassemblement a eu lieu au parc Jeanne-Mance, à 13 h, pour se terminer au parc Molson, dans le quartier Rosemont où un représentant de la CLASSE, organisatrice de l'événement, a fait un discours. Voici un reportage-photos de la manifestation et de celles qui se sont tenues à travers le Québec le 1er juin.  [...suite]

Manifestations du 31 mai
  
Suite à l'annonce de la rupture des négociations, des milliers de personnes au Québec ont de nouveau pris les rues de leur ville et de leur quartier. À Montréal, la 38e marche nocturne a rassemblé près de 10 000 personnes. À Granby, c'est 500 manifestants qui sont sortis pour déplorer l'attitude du gouvernement Charest face au mouvement étudiant. Des étudiants d'une école secondaire de Sherbrooke ont profité de leur récréation avec leurs poêles et chaudrons pour démontrer leur opposition à la loi 78. Voici un survol des différentes actions. [...suite]
 
1er juin 2012 - À 16 h 30 le jeudi 31 mai, la ministre de l'Éducation Michelle Courchesne, quittait les négociations et déclarait: « Nous venons de vivre quatre jours d'intenses discussions, où les parties ont démontré de l'ouverture.  [...suite]

Manifestations d'appui au mouvement étudiant à travers le Canada
 
31 mai 2012- Le 30 mai, des milliers de Canadiens ont pris la rue pour manifester leur appui à la lutte des étudiants du Québec et pour défendre le droit à l'éducation pour tous. Voici un bref aperçu de ces actions. [...suite]

Troisième journée de négociations: les associations étudiantes ont confiance dans la justesse de leurs propositions
31 mai 2012 - Le mercredi 30 mai, les associations étudiantes ont entrepris une troisième journée de négociations avec le gouvernement. Pour la présidente de la Fédération étudiante universitaire du Québec, Martine Desjardins, « si le gouvernement a pris le temps de regarder les propositions qu'on a faites hier, il est fort probable qu'on ait une entente ». Mais elle a tenu a ajouté que les négociations pourraient se poursuivre jusque tard ce soir et peut-être demain. [...suite]

La première journée rencontre entre les associations étudiantes et le gouvernement se clos par 84 arrestations de manifestants
29 mai 2012 - Le lundi 28 mai, la fin de la première journée de rencontre entre le gouvernement et les représentants des quatre associations étudiantes, la FECQ, la FEUQ, la CLASSE et la TaCEQ, s'est soldée par l'arrestation de plus de 80 manifestants dans la ville de Québec où ont lieu les négociations. Les deux représentants de la CLASSE étaient parmi les arrêtés. Ils ont par contre été rapidement libérés. [...suite]

   Villes de Québec et Alma

Les associations étudiantes entament une nouvelle ronde de négociation pendant que les actions se poursuivent à travers le Québec
 

   
28 mai 2012 - Les quatre associations étudiantes, soient la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ), la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ), la Coalition large de l'Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE) et la Table de concertation étudiante du Québec (TaCEQ) ont été conviées à une rencontre avec la ministre de l'Éducation, Michelle Courchesne, et le négociateur gouvernemental, Pierre Pilote, le lundi 28 mai à 14 heures.  [...suite]

Manifestation silencieuse des juristes contre la loi 78
   

Mentionnons qu’un groupe de juristes manifeste ce soir, le 28 mai, contre la loi 78. Ils ont quitté le palais de justice de Montréal vers 18 h 30 pour une marche silencieuse en direction de la place Émilie-Gamelin. Ils disent vouloir ainsi exprimer leur désarroi face à cette loi spéciale qu'ils estiment être « une atteinte disproportionnée aux libertés d'expression, d'association et de manifestation pacifique ».
 

Manifestation silencieuse des juristes à Montréal, le 28 mai 2012 (photo: CUTV)

Le dimanche 27 mai, des milliers de personnes provenant de tous les quartiers de Montréal avec leurs casseroles ont convergés vers le Parc Émilie-Gamelin pour participer à la 34e manifestation nocturne.
 

[...suite]
   
Loin de s'essouffler, le peuple du Québec intensifie ses marches en appui aux étudiants et contre la loi 78

 

27 mai 2012 - Encore une fois dans tous les quartiers de Montréal les résidents ont envahi les rues avec leurs casseroles et plusieurs d’entre eux se joignent aux manifestations nocturnes.       [...suite]
   
Les étudiants et leurs alliés rejettent la désinformation des médias monopolisés et poursuivent leur lutte

27 mai 2012 - Au moment où des milliers de manifestants envahissaient à nouveau les rues du Québec avec leurs casseroles, Radio Canada diffusait le vendredi 25 mai une émission d’« information » sur heure de grande écoute intitulée Sortie de crise.  [...suite]

Activités d'appui au mouvement étudiant au Canada
Les étudiants de l'Ontario organisent des actions d'appui
  
26 mai 2012 - Un groupe d'étudiants et d'employés a confirmé  lors d'une conférence de presse à Queen's Park le 25 mai, que les étudiants de l'Ontario planifient de prendre la rue en appui aux étudiants en grève au Québec pour opposer la loi spéciale draconienne du gouvernement Charest et dans une lutte commune contre les hausses des frais de scolarité. Un rassemblement est planifié pour le 5 juin. [...suite] 

Le courage et la détermination des étudiants libèrent ce qu’il y a de meilleur dans la population

  

 
26 mai 2012 -  Ce qui ressort clairement des plus récentes manifestations c’est le désir de la population de participer pleinement aux côtés des étudiants à cette lutte pour le droit à l’éducation qui est devenue une lutte pour une Québec moderne qui reconnaîtra les droits de tous et toutes.   [...suite]

Le maire de Montréal invité à rendre des comptes lors de la remise des premiers prix de la démocratie

  
26 mai 2012 - Le maire de Montréal, Gérald Tremblay qui a érigé la banalité, le lieu commun et la phrase creuse sur la démocratie en véritable art, remettait le 24 mai les premiers prix de la démocratie et ce, au lendemain d'une arrestation de masse sans précédent de 518 personnes.
   

Ce paradoxe n'a pas échappé aux lauréats qui ont chahuté le maire qui était tout petit dans ses souliers.  [...suite]

Loi spéciale: Le recours en nullité a été deposé le 25 mai 2012
   
25 mai 2012 - Le 25 mai 2012, les associations étudiantes, syndicales et communautaires, dont la FECQ, la FEUQ, la CLASSE, l'ASSÉ et la TaCEQ et pour les syndicats, la FTQ, la CSN, la CSQ, CSD et d'autres, ont déposé deux requêtes à la Cour supérieure du Québec visant à contester la loi spéciale 78. En tout, ce sont 140 demandeurs de 70 organisations qui ont fait ces deux requêtes.
  
La première requête est une requête en sursis afin de suspendre l'application de certaines dispositions de la loi 78. L'audience sur cette requête aura lieu le mercredi 30 mai. La deuxième requête vise à obtenir un jugement en nullité pour l'ensemble de la loi, qui est considérée comme inconstitutionnelle.
  
Dans le communiqué de presse, les porte-parole syndicaux et étudiants affirment: « Cette loi enfreint les libertés et droits fondamentaux, comme la liberté d'expression, la liberté d'opinion et le droit d'association. Elle ne respecte pas les garanties judiciaires, car les dispositions pénales sont vagues et imprécises, tout en imposant des peines trop sévères. Cette loi ignoble a pour effet de museler, d'écraser, de contrôler et de dominer le mouvement étudiant et d'autres groupes qui souhaitent s'exprimer publiquement. »

La ministre de l’Éducation invite les associations étudiantes à négocier en autant qu’ils abandonnent leurs revendications


24 mai 2012 - La ministre de l’Éducation vient de renouveler son invitation aux associations étudiantes en autant qu’ils abandonnent leurs revendications soit le gel des frais de scolarité ou un moratoire et la suspension de la loi spéciale pendant que la police a procéde à une arrestation de masse sans précédent.

Ce qui a fait dire à la présidente de la FEUQ, Martine Desjardins que quant au moratoire, la FEUQ apportera s’il le faut « un dictionnaire des synonymes » à la table des négociations pour s’assurer « qu’on trouve d’autres mots ».  [...suite]


24 mai 2012 - Pendant que la ministre lançait son invitation aux associations étudiantes le 23 mai, la police de Montréal a procédé à la plus vaste arrestation de masse depuis le début du conflit, soit 518 personnes lors de la 30e manifestation nocturne qui a regroupé près de 5000 personnes.
 
Ils ont tous été arrêtées en vertu du règlement municipal sur les attroupements illégaux.  [...suite]

L'Ile de Montréal manifeste en masse du côté des étudiants!
24 mai 2012 - Des centaines de Montréalais qui manifestaient de leur côté en participant au grand tintamarre de casseroles improvisé chaque soir depuis vendredi dernier dans plusieurs quartiers de Montréal se sont joint à la manifestation nocturne. Il y avait des gens du quartier Rosemont, Villeray, du Plateau Mont-Royal, de Hochelaga-Maisonneuve et de la Petite-Italie.
 

On ne le prend pas, ce n’est pas compliqué ! », a fait valoir Linda Jolicoeur au coeur d’un attroupement de plus de 250 protestataires du Plateau Mont-Royal.
 

Elle n’hésite pas à comparer la loi 78 à la Loi des mesures de guerre. Elle juge la législation « trop sévère », « inutile » et « contribuant à amplifier la rage des gens ». « Je suis sans mot devant l’attitude du gouvernement ».

100e jour de résistance des étudiants et alliés
21 mai 2012 - En conférence de presse le dimanche 21 mai au parc Émilie-Gamelin, lieu de départ des manifestations quotidiennes contre la loi spéciale du gouvernement Charest, les porte-parole de la CLASSE ont appelé les étudiants et la population à faire échec à la loi 78 en continuant d’exercer leurs droits fondamentaux que sont la liberté d’expression, de manifestation et d’association.  [...suite]

   

Journée nationale des Patriotes célébrée à Montréal

Étudiants, Patriotes, même combat !
  
21 mai 2012 - C’est dans un esprit de résistance que s’est tenue le 21 mai la manifestation annuelle de la Journée nationale des patriotes à Montréal. Des milliers de personnes se sont rassemblées à la Place du Canada pour le départ de la marche. Il y avait des gens d’un peu partout, des travailleurs, des jeunes et des étudiants, des familles, des activistes de nombreuses organisations et de partis politiques dont ceux de Option nationale, du Parti Québécois, Québec solidaire et du PMLQ.   [...suite]

 
Déclarations du Parti marxiste-léniniste
Tous à la défense des droits de tous!
18 mai 2012 - Le Parti marxiste-léniniste du Québec appelle tous ses militants ainsi que les organisations des travailleurs, des jeunes, des femmes, de justice sociale et contre la guerre à étudier cette loi d'exception avec tout le sérieux qu'elle mérite. Tous doivent délibérer dans les réunions parmi les travailleurs et le peuple pour voir comment agir face à ce projet de loi afin de défendre les droits qui appartiennent au peuple de façon inaliénable. Tous sont appelés à appuyer les étudiants et à ne pas permettre qu'ils soient isolés par les tentatives de marginaliser et criminaliser la cause juste pour laquelle ils se battent. Tous à la manifestation à la Place des Festivals à Montréal le 22 mai à 14 h pour protester contre cette loi matraque.

La loi spéciale est une mesure de guerre
 
18 mai 2012 - La loi spéciale que s'apprête à adopter le gouvernement Charest est une attaque violente contre les étudiants ainsi que contre les enseignants et les travailleurs à l'extérieur comme à l'intérieur des cégeps et universités. Les mesures qu'elle contient visent tout le peuple québécois et la survie de la société civile. Elle est ni plus ni moins qu'une mesure de guerre.  [...suite]

Opposons-nous à la loi spéciale du gouvernement Charest qui criminalise les jeunes!
16 mai 2012
  
Le Parti marxiste-léniniste du Québec (PMLQ) condamne le gouvernement Charest pour sa décision d'adopter une loi spéciale qui criminalise les étudiants, les enseignants et tous ceux et celles qui participent à la désobéissance civile pour protester contre la hausse des droits de scolarité. Le refus du gouvernement de négocier un règlement politique de la crise et sa décision de recourir plutôt à la criminalisation sont inacceptables et ne feront qu'aggraver la situation. [...suite]

15 mai 2012
Le gouvernement Charest s'enlise de plus en plus dans la vile politique de la loi et l'ordre pour criminaliser la vie politique au Québec. Il s'entête à brandir la menace et les ultimatums pour opposer la volonté populaire. Il crie violence, violence, violence de façon désespérée, pour créer un climat d'insécurité encore plus grande quant à ce que l'État est prêt à faire contre sa jeunesse. Il utilise la méthode de division parmi les étudiants et la population pour cacher son refus de prendre responsabilité sociale pour mettre fin au chaos, à la violence et à l'anarchie qu'il a créés. [...suite]

Comptes-rendus de la grève étudiante
Manifestations à Montréal et Québec, le 17 mai


Occupation du pavillon Judith-Jasmin de l'UQAM
  

Les étudiants en grève occupent le pavillon Judith-Jasmin de l'Univesité du Québec à Montréal pour protester contre
la reprise de certains cours à cause d'une injonction.  (MontrealManif)

Les libéraux menacent les étudiants et se permettent de faire des leçons de démocratie
  
15 mai 2012 - La démission le 14 mai de la ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, Line Beauchamp illustre à nouveau la profonde crise dans laquelle se trouvent les libéraux. Avec cette démission, les étudiants ont eu droit aux mensonges, menaces et aux leçons de démocratie. [...suite]

Les étudiants continuent de rejeter massivement l'«offre» du gouvernement
  
10 mai 2012 - En date de vendredi 11 mai, près de 200 000 étudiants du Québec réunis en assemblées générales ont rejeté la soi-disant entente de principe annoncée à l'issue des négociations des 4 et 5 mai à Québec entre le gouvernement et les représentants des associations étudiantes en la présence des centrales syndicales.  [...suite]

Une enquête publique et indépendante est demandée sur les événements de Victoriaville
 
9 mai 2012 - Mercredi le 9 mai, la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics, l'organisateur de la manifestation de Victoriaville le 4 mai dernier à l'occasion de la tenue du Conseil général du Parti libéral du Québec, a demandé une enquête publique et indépendante sur les agissements des forces policières lors de cet événement. Le député de Québec solidaire Amir Khadir a quant à lui déposé une motion à l'Assemblée nationale demandant une enquête civile sur les événements du vendredi 4 mai.
[...suite]

La grève, le défi des injonctions et les manifestations se poursuivent
         

   
8 mai 2012 - En date du 7 mai, près de 170 000 étudiants sont toujours en grève à travers le Québec. À Montréal les manifestations quotidiennes se poursuivent et continuent de rassembler des milliers d'étudiants et alliés.Lundi il y a également eu des manifestations à Longueuil et Saint-Jérôme.
[...suite]
   
La démocratie de Charest en pleine action
Témoignage d'un étudiant au coeur de la tempête
7 mai 2012 - J'étais responsable d'un des autobus partant de Montréal. Avec moi, 35 étudiants et étudiantes. Mon rôle était donc de m'assurer que tous ces étudiantEs reviennent à Montréal sains et saufs. Je leur ai tous parlé de leurs droits face à la police, de comment réagir face à une arrestation, des questions auxquelles ils et elles ont l'obligation de répondre ainsi que des avocats qu'ils et elles peuvent contacter. Je leur ai tous et toutes averti que la SQ a différentes tactiques que le SPVM. [...suite]
        
Les étudiants et leurs alliés continuent de réclamer une solution politique
7 mai 2012 - Pendant que se tiennent les assemblées générales pour voter sur les propositions du gouvernement présentées dans le cadre de négociations les 4 et 5 mai, les étudiants et leurs alliés dénoncent avec colère la violence de l'État à Victoriaville et continuent d'exiger une solution politique. [...suite]
   
Coup de force pour interdire la grève défait par les étudiants au Cégep de l'Outaouais
2 mai 2012 - Le 1er mai, la Cour supérieure à Gatineau a déclaré : « Les étudiants n'ont aucun droit à la grève. » Elle a ordonné la reprise des cours au Cégep de l'Outaouais pour le lendemain. Elle a également interdit tout piquetage autour des pavillons et tout blocage des portes. [...suite] 


29 avril 2012 - « Charest, dehors! On va t'trouver une job dans le Nord! » Voilà l'esprit des manifestations qui se tiennent à tous les soirs à Montréal ainsi qu'à Québec, Sherbrooke, en Outaouais et ailleurs depuis le 25 avril. Elles ont abord commencé pour dénoncer l'exclusion de la Coalition large de l'Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE) des négociations avec la ministre de l'Éducation Line Beauchamp et ensuite elles se sont poursuivies en réaction à la prétendue offre du premier ministre Jean Charest vendredi le 27 avril. [...suite]
   
Assez, c'est assez ! Non à l'anarchie et la violence de Charest ! L'éducation est un droit !
26 avril 2012 - Le Parti marxiste-léniniste du Québec joint sa voix à celle des Québécois et Québécoises qui dénoncent vigoureusement la violence et le chaos que le gouvernement Charest continue de créer dans le dossier de l'éducation. L'arrogance du gouvernement est sans borne. La ministre de l'Éducation Line Beauchamp continue de croire qu'elle peut choisir les représentants des étudiants avec lesquelles elle veut négocier et qu'elle peut dicter ce qui va être négocié. Le gouvernement croit qu'il peut attaquer une manifestation de 15 000 jeunes sans conséquences. Ça ne passe pas ! [...suite]

 
Nous condamnons avec véhémence les attaques contre les étudiants et les enseignants à l'incitation du gouvernement Charest, comme on l'a vu hier à l'Université du Québec en Outaouais, à Sherbrooke et dans les rues de Montréal. Nous dénonçons les tactiques d'intimidation utilisées par l'Université de Montréal qui emploie des agents de sécurité avec des gilets pare-balles qui filment les étudiants et les professeurs. [...suite]

Le problème d'un gouvernement qui refuse de répondre aux besoins de la société
16 avril 2012 - Le 14 avril, plus de 30 000 personnes ont marché dans les rues de Montréal pour démontrer leur appui aux étudiants dans leur lutte contre la hausse des frais de scolarité. La manifestation avait lieu à l'occasion du 9e anniversaire de l'arrivée au pouvoir du gouvernement libéral de Jean Charest.  [...suite]

Responsabilité sociale et pouvoir de décider
Pierre Soublière

16 avril 2012 - Deux universitaires ont récemment révélé l'impact social probable qu'aura le dégel des droits de scolarité tel qu'imposé par le gouvernement Charest. Se référant aux années soixante et aux recommandations du rapport Parent, ils rappellent que les gouvernements avaient à ce moment-là adopté des mesures visant à assurer la gratuité scolaire au niveau collégial et à maintenir un gel sur les droits de scolarité à l'université, facilitant ainsi l'accès à l'éducation. [...suite]

Les étudiants du secondaire prennent position contre la hausse
16 avril 2012 - Le dimanche 15 avril en début d'après-midi, près d'un millier d'étudiants du secondaire, certains accompagnés de leurs parents, se sont donné rendez-vous au pied de la statue Georges-Étienne Cartier du mont Royal.  [...suite]

Les étudiants ne cessent de récolter de nouveaux appuis!
François Lazure, Cause commune 101

14 avril 2012 - Dès le début, plusieurs artistes ont pris position en faveur des étudiants. Malgré les paroles mesquines de plusieurs éditorialistes et chroniqueurs qui, comme des gérants d'estrades, se prononcent sur tout dans la vie même s'ils ne sont nulle part et ne connaissent rien, les étudiants qui vivent la vraie situation défendent leur droit à l'éducation. Leur démocratie à la base consulte tout le monde avant de prendre une décision collective respectant la règle de la majorité.  [...suite]

La judiciarisation de la grève: preuve de faillite de l'argument politique du gouvernement Charest
13 avril 2012 - Au moment où les étudiants entament leur huitième semaine de grève, le gouvernement Charest lance une provocation après l'autre, allant jusqu'à invoquer le « droit le plus strict » d'aller à ses cours et la volonté de « la majorité silencieuse » pour justifier ses mesures antisociales. Malgré cela, les étudiants sont déterminés à défendre leurs droits et gagnent de nouveaux appuis. [...suite]

Non à la judiciarisation de la lutte des étudiants à la défense du droit à l'éducation pour tous !
6 avril 2012 - Le PMLQ dénonce les récentes manoeuvres du gouvernement Charest, par le biais d'instances judiciaires, de directions d'institutions de l'enseignement et des forces policières, pour judiciariser et criminaliser la lutte que mènent les étudiants du Québec pour le droit à l'éducation pour tous.[...suite]

Les étudiants dénoncent le recours aux tribunaux: un problème politique exige une solution politique!

6 avril 2012 - Le recours aux tribunaux et à la violence policière pour saboter le mouvement des étudiants contre la hausse des frais de scolarité a été dénoncé par les trois associations étudiantes et leurs alliés. Ils ont souligné une solution politique au problème politique que sont la hausse des frais de scolarité et le droit à l'éducation pour tous. [...suite]

ACCUEIL

Ce site est géré par le Parti marxiste-léniniste du Québec

Pour tout problème avec ce site: webmaster@pmlq.qc.ca