Chantier Politique

2 août 2016

Numéro 19


Manifestation des
travailleurs des postes

Montréal, le samedi 6 août - 13 h

Point de départ : parc Saint-Alphonse, angle des rues Émile-Journault et Châteaubriand

Point d'arrivée : bureau de circonscription du premier ministre Trudeau, 529, rue Jarry Est, bureau  302

Pour de plus amples informations : Maria-Hélèna Pacelli, service des communications du STTP, au 343-998-5131 ou mpacelli@cupw-sttp.org

Tous à la manifestation des travailleurs des postes à Montréal le 6 août

Le gouvernement Trudeau et Postes Canada doivent satisfaire les justes demandes des postiers!

Participons nombreux à la manifestation qu'organise le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes le samedi 6 août dans le cadre de sa lutte pour négocier une nouvelle convention collective pour les travailleurs des unités urbaine et rurale. La convention collective des factrices et facteurs ruraux et suburbains est échue depuis le 31 décembre 2015, et celle des membres de l'unité urbaine depuis le 31 janvier 2016. Rien n'a vraiment bougé aux tables cependant parce que la Société des postes persiste dans ses tentatives d'extorquer des concessions drastiques qui vont aggraver les conditions de travail et l'état du service postal public. Parmi ces concessions, on compte des attaques contre les retraites à prestations déterminées, l'augmentation des primes pour le régime de soins de santé, des congés annuels réduits, plus de travail à temps partiel et l'élimination de la proportion de travail à temps plein, l'élimination de la présente clause du contrat qui protège les 493 comptoirs postaux restants (ce qui permettrait à Postes Canada de fermer le reste des installations de vente au détail) et plusieurs autres.

 Le 6 août, joignons-nous aux travailleurs des postes pour exiger que le gouvernement Trudeau et Postes Canada retirent ces demandes de concessions et l'ordre du jour de privatisation du service postal public. Notre mobilisation est importante aussi parce que bien que la menace de Postes Canada de mettre les travailleurs des postes en lock-out et de changer unilatéralement leurs conditions de travail a été temporairement retirée, le refus de négocier et la bénédiction du gouvernement Trudeau au « droit » de Postes Canada de changer unilatéralement les conditions de travail fait que Postes Canada peut revenir à la charge à tout instant. Cela ne doit pas passer !

En défendant leurs salaires, leurs conditions de travail, leurs pensions et avantages sociaux, les travailleurs des postes défendent le service postal public qu'ils fournissent à la population. Ils méritent notre plein appui !

Oui à la négociation sur la base des demandes des travailleurs
des postes qui fournissent le service !
Non à la criminalisation de la lutte des postiers !

Haut de



6 et 9 août 2016 - 71 ans depuis le bombardement d'Hiroshima et de Nagasaki

La responsabilité commence chez soi: Luttons pour un gouvernement antiguerre!

Les 6 et 9 août 2016 sont le 71e anniversaire du bombardement d'Hiroshima et de Nagasaki au Japon par le gouvernement des États-Unis. Alors que les peuples du Québec et du Canada refusent l'annexion à la Forteresse Amérique du Nord et s'opposent à ce que les ressources et le territoire du Canada soient mis au service des préparatifs de guerre des impérialistes américains, le gouvernement Trudeau s'efforce de détruire l'opinion publique contre la participation du Canada au programme de défense antimissile balistique des États-Unis. Cet effort s'inscrit dans le cadre de l'examen de la politique de défense du gouvernement lancé le 6 avril 2016 dans lequel il demande que le Canada revoie sa décision de ne pas participer au système de défense antimissile balistique des États-Unis « étant donné l'évolution des technologies et des menaces ».

Les peuples du Québec et du Canada, qui ont toujours été aux premières lignes de la lutte contre les fauteurs de guerre, refusent que l'établissement de leur sécurité, qui dépend de la lutte pour l'affirmation des droits de tous, serve de prétexte pour accélérer les préparatifs de guerre. Les concepts de frappes préventives contenus dans le système de défense antimissile sont la caractéristique des guerres américaines et ont produit les bombardements nucléaires américains des villes d'Hiroshima et de Nagasaki les 6 et 9 août 1945 et le massacre sans précédent de plus d'un million de Japonais.

Les questions reliées à la guerre et à la paix sont parmi celles qui préoccupent le plus les gens. Nous nous sommes opposés au gouvernement proguerre de Stephen Harper et à son opposition à la résolution pacifique des conflits et à son bellicisme. Et aujourd'hui, nous réitérons notre ferme opposition aux plans du gouvernement Trudeau de faire de même.

À l'occasion de la marche d'ouverture du Forum social mondial, réitérons notre ferme opposition aux plans du gouvernement Trudeau d'annexion aux préparatifs de guerre de l'impérialisme américain. Nous voulons un gouvernement antiguerre, qui refuse toute activité agressive et d'ingérence contre les peuples du Canada et du monde !


Marche d'ouverture du Forum social mondial
Montréal, le mardi 9 août - 17 h 30


Rassemblement au Parc Lafontaine, coin Parc-Lafontaine et Cherrier, et marche jusqu'à la Place des festivals, métro Place-des-Arts

À propos du Forum social mondial

Du 9 au 14 août a lieu à Montréal la 12e édition du Forum social mondial. Il a été initié en 2001 à Porto Alegre au  Brésil avec l'objectif de trouver des alternatives à la pensée et au modèle néolibéral sous le thème : « Un autre monde est possible ». 

Mis à part le Brésil où il a été organisé 4 fois, le Forum social mondial a eu lieu en Inde, au Venezuela, au Kenya, au Sénégal et en Tunisie. Les organisateurs de Montréal estiment que le Forum réunira quelque 2 500 invités issus de 120 pays et des dizaines de milliers de participants.

La marche d'ouverture est une tradition de chacun des Forums où tous sont appelés à mettre leurs demandes de l'avant pour humaniser l'environnement naturel et social.

Haut de
page


LES ARCHIVES DE CHANTIER POLITIQUE | ACCUEIL

Lisez Chantier politique
Website: www.pmlq.qc.ca   Courriel:  bureau@pmlq.qc.ca