Volume 2 Numéro 72 - 1er mai 2014

PREMIER MAI 2014

FAISONS ÉCHEC AU
PROGRAMME D'AUSTÉRITÉ!

Rejetons les politiques budgétaires régressives
des riches parasites et de leurs partis politiques!

VERSION PDF




Montréal

Contre les politiques d’austérité, contre-attaquons
18 h 30

Rassemblement devant les bureaux du premier ministre (Sherbrooke et McGill Collège) ; marche terminant à la Tour de la bourse
Organisé par la Coalition du Premier Mai. Info:  www.csn.qc.ca

Québec
Exigeons un vrai partage de la richesse
Midi

Carré d’Youville. Arrêt à l’Hôtel Delta et la marche se termine au parlement
Organisé par la coalition pour la justice sociale. Info: www.repac.org

Ottawa et Gatineau

Marche et rassemblement
17 h

Marche à partir du Parc McNabb (angle Gladstone et Bronson à Ottawa ) dans les rues d’Ottawa et de Gatineau, arrivée vers 18h 30 devant le Cabinet du premier ministre.
Info: maydayottawa.ca

Aujourd'hui Premier Mai 2014, le Parti marxiste-léniniste du Québec salue les travailleurs du Québec, du reste du Canada et du monde et tous les peuples du monde qui sont en action contre les politiques néolibérales et contre la guerre et l'agression impérialistes.

Au Québec, le Premier Mai a lieu trois semaines après que les forces de l'establishment fédéral aient manoeuvré pour obtenir un gouvernement libéral majoritaire. Elles prétendent maintenant que les Québécois ont « rejeté la souveraineté » et choisi « l'économie », c'est-à-dire les mesures dites d'austérité.

Comment une nation aussi productive, avec des ressources naturelles aussi abondantes, une main-d'oeuvre qualifiée, une infrastructure, des services publics et des programmes sociaux avancés, une industrie, une agriculture et des moyens de production modernes peut-elle se retrouver en situation d'austérité? Les facteurs de production de la richesse ont-ils tous disparu? Non, l'austérité est une crise inventée. Elle est la création des politiciens néolibéraux comme prétexte pour transférer la richesse des travailleurs du Québec aux propriétaires du capital.

L'élite dominante a remis des milliards de dollars aux parasites pour sauver leur peau durant la crise financière de 2008 et maintenant elle vient nous parler de déficits et de dette. Mais les Québécois n'ont jamais accepté de récompenser les riches pour leurs crimes d'excès, leurs magouilles et leurs jeux de roulette.

L'élite dominante du Québec se plie à la pression des monopoles et de leurs puissants regroupements qui réclament cette offensive pour voler ce qui appartient aux travailleurs de droit. Ils volent nos pensions pour payer les riches; ils volent nos services et nos avoirs publics par la privatisation et détruisent nos programmes sociaux pour payer les riches; ils font baisser nos salaires et avantages sociaux et détruisent les bons emplois pour payer les riches; ils volent notre argent par l'impôt des particuliers et les frais d'usager et volent nos ressources naturelles pour payer les riches.

En annonçant ses mesures d'austérité pour le peuple, le gouvernement libéral de Philippe Couillard a aussi annoncé son «plan de relance économique du Québec». Son plan est d'investir des dizaines de milliards de dollars des fonds publics dans la construction des infrastructures pour faciliter l'exploitation de nos ressources naturelles. Cela comprend un ambitieux projet d'expansion de la voie maritime du Saint-Laurent qui sera entrepris de concert avec le gouvernement fédéral. Quelle farce! Ces mêmes monopoles et capitalistes financiers qui profitent de l'exploitation des ressources refusent de payer pour la valeur générée par les infrastructures déjà en place, qu'ils consomment allègrement. Ils ne paient pas pour les routes, les bâtiments publics, les chemins de fer et les voies maritimes dont ils tirent un grand profit. Alors c'est l'austérité pour qui?

Ce n'est pas pour rien que le ministre fédéral des Finances Joe Oliver a félicité Philippe Couillard d'avoir «éliminé le risque politique» au Québec. Il est temps «que le Québec se décide d'exploiter ses ressources naturelles à leur plein potentiel», a dit Joe Oliver. Couillard appelle cela un «plan pour la relance économique du Québec», mais ce n'est rien d'autre qu'un plan de braderie des ressources naturelles et un vaste programme pour payer les riches.

Les riches parasites veulent tondre le mouton deux fois aux dépens des travailleurs qui produisent la valeur. D'abord, sans le moindre repentir face aux scandales de corruption dans l'utilisation de fonds publics, ils réalisent des milliards de dollars de la construction des projets publics. Puis, ils consomment la valeur produite par ces projets sans rien payer. Toute cette fraude de l'austérité est pour les enrichir aux dépens du peuple et de ses besoins, et aux dépens de l'intérêt général de la société.

Pour consolider leurs privilèges de classe au Québec et maintenir leur mode de vie extravagant, les riches parasites crient à la classe ouvrière de travailler plus fort pour moins, de travailler plus longtemps pour moins, d'accepter de vivre ses vieux jours dans l'insécurité et de voir ses enfants accablés par des dettes d'études envers ceux-là mêmes qui réclament l'austérité pour le peuple pendant qu'eux vivent dans l'opulence crasse.

La fraude de l'austérité ne passera pas! Cette fiction néolibérale à propos d'une classe ouvrière qui a soudainement perdu sa capacité de produire de la valeur ne passera pas. Les riches parasites veulent tout simplement accaparer ce qui nous appartient et ça ne passera pas!

Ne les laissons pas voler un sou de plus de la valeur que les travailleurs produisent! Rejetons avec mépris les budgets dits d'austérité et de régression imposés par les riches et les gouvernements à leur service.

En ce Premier Mai 2014, les travailleurs du Québec affirment haut et fort :

Organisons-nous pour apporter une alternative de la classe ouvrière et une nouvelle direction pour l'économie! L'élection du 7 avril a montré encore une fois que personne ne le fera à notre place.

Pour la classe ouvrière, les concessions ne sont pas des solutions! Arrêtez de payer les riches! Augmentez les investissements dans les programmes sociaux et les services publics! Gardons les riches parasites loin de nos services publics et des avoirs du peuple!

Le Québec appartient aux travailleurs, pas aux riches!

Vive le Premier Mai!
Travailleurs et opprimés du monde, unissez-vous!
Notre avenir est dans la défense des droits de tous!





Lisez Le chantier politique
Site web:  www.pmlq.qc.ca   Courriel: bureau@pmlq.qc.ca