Volume 2 Numéro 108 - 5 septembre 2014

Le numéro de septembre de Forum ouvrier
vient de paraître


Cliquer sur l'image pour voir la table des matières du
Forum ouvrier de septembre 2014

Le numéro de septembre 2014 de Forum ouvrier est sorti des presses. Il parle des grands changements qui sont en train d'être faits, notamment par l'Assemblée nationale du Québec, mais dit qu'il faut prendre gare parce que ces nouveaux arrangements sont au service des plus grands monopoles et non du peuple. Il lance l'appel aux travailleurs d'examiner sérieusement ce qui se passe et d'en délibérer parce que c'est en mettant de l'avant leurs propres intérêts et en défendant les droits de tous qu'ils sauront établir la direction qu'il faut donner au Québec. Ce numéro de Forum ouvrier et ceux qui vont suivre seront consacrés à l'information sur les changements en cours pour que tous puissent en prendre connaissance et en discuter. Le numéro de septembre commence avec un rapport sur la stratégie maritime annoncée par le gouvernement Couillard et des articles sur l'accord de libre-échange entre le Canada et l'Europe que les gouvernements vont finalement dévoiler le 25 septembre prochain.

Par ailleurs ce numéro Forum ouvrier dénonce fermement la criminalisation des employés municipaux qui se battent pour leurs pensions et lance l'appel aux travailleurs à participer à la manifestation qu'ils organisent le 20 septembre prochain à Montréal pour défendre leurs pensions et le droit de tous à une retraite en sécurité. Un article d'information sur le projet de loi 3 du gouvernement Couillard, la Loi favorisant la santé financière et la pérennité des régimes de retraite à prestations déterminées du secteur municipal, accompagne la déclaration.

Il y a également une section consacrée au premier anniversaire de la catastrophe du Lac-Mégantic qui souligne combien il est urgent d'humaniser l'environnement naturel et social à la lumière aussi d'autres catastrophes qui continuent de se produire, comme le déversement massif de déchets toxiques au mont Polley en Colombie-Britannique le 4 août dernier. Le numéro comprend aussi une section sur les problèmes de l'éducation tels qu'ils se posent à l'amorce de la rentrée scolaire et un article historique sur la voie maritime du Saint-Laurent.

Forum ouvrier est publié par le Parti marxiste-léniniste. Pour plus d'information voir la table des matières en cliquant sur l'image ci-dessus.




Le droit à une retraite en sécurité

Blâmons le gouvernement et non les travailleurs
pour son comportement criminel!

Non à la criminalisation des travailleurs municipaux!
Tous à la défense de leur droit à la sécurité à la retraite!
Les vrais criminels sont ceux qui volent les pensions pour payer les riches!
Les vrais criminels sont ceux qui participent à établir et défendre la comptabilité
frauduleuse du gouvernement sur le financement des caisses de retraite!

Forum ouvrier dénonce sans aucune hésitation la criminalisation par le gouvernement Couillard des travailleurs municipaux qui, selon lui, sont des voyous à cause de la façon dont ils s'y prennent pour se faire entendre. Selon lui, seuls ceux qui respectent les institutions démocratiques, les procédés harmonieux, civilisés et pacifiques méritent d'être entendus, les autres doivent être sanctionnés. La fraude est qu'il fait croire que s'ils agissent de façon dite civilisée, quelqu'un va les écouter.

C'est précisément ce qui ne fonctionne pas. D'abord le gouvernement annonce par une loi qu'il n'y aura pas de négociation avec les employés municipaux sur les pensions. Lui et les maires dénoncent chacune de leurs manifestations comme « non civilisée ». Ils refusent de les entendre et font campagne contre eux dans les médias. Puis quand les travailleurs municipaux se sont rendus à l'hôtel de ville de Montréal le 18 août pour se faire entendre, ils ont été bloqués et ensuite criminalisés. C'est suite à la manifestation de centaines d'employés municipaux à l'hôtel de ville le 18 août dernier que 44 accusations au criminel ont été portées contre les participants pour méfaits, voies de fait et attroupement illégal. S'ajoutent à ces accusations 63 enquêtes disciplinaires que la ville de Montréal a ordonnées, lesquelles s'accompagnent de suspensions sans solde pour 39 de ces travailleurs. La raison ? Ils ont refusé d'attaquer leurs confrères que la mairie refusait d'entendre !Alors elle est où la civilité, monsieur Couillard ? Une fois que le gouvernement détruit unilatéralement le contrat social avec les travailleurs et élimine la façon dite civilisée de communiquer et négocier, c'est lui qui est responsable de l'état d'anarchie qui s'ensuit et de la violence qui va avec. Aujourd'hui le vol des pensions se fait en plein jour, au vu et au su de tout le monde, et le gouvernement coupe toutes les voies de négociation et de communication. Pour arrêter ce que le gouvernement appelle la violence, il n'a qu'à arrêter sa propre conduite anarchique, c'est-à-dire qu'il doit cesser d'agir avec impunité.

Les institutions démocratiques peuvent fonctionner seulement lorsque les gens peuvent voir de leurs yeux que la primauté du droit est respectée, qui garantit une notion d'équité et de justice acceptable pour le corps politique. Dès qu'un gouvernement agit de façon arbitraire et fait des choses terribles impunément, se donnant des justifications qui ne tiennent pas, il devient lui-même responsable du non-respect des institutions démocratiques et de la primauté du droit. Tout comme le gouvernement Charest qui a refusé en 2012 d'écouter les étudiants et les alternatives qu'ils proposaient, de même le gouvernement Couillard introduit une comptabilité frauduleuse pour voler les pensions et fait tout pour ne pas permettre aux travailleurs municipaux de se faire entendre. Derrière ce refus, il cache la saisie de fonds publics pour payer les riches et le fait qu'il n'est intéressé à résoudre aucun des problèmes auxquels la société fait face. Voilà le problème auquel il faut s'adresser, pas que les travailleurs doivent se soumettre à une espèce de « civilité » abstraite qui ne leur permet pas de s'exprimer. Quand ils essaient de passer par les institutions démocratiques, comme au conseil municipal, ils sont bloqués. Lorsque les frustrations éclatent, ils sont criminalisés. Il est on ne peut plus clair que le gouvernement veut imposer le diktat « Pas de résistance, sinon vous n'aurez rien... » Ça ne doit pas passer. La réalité est que sans résistance, vous n'aurez rien !

Ce discours de Couillard sur la civilité est une fraude pure et simple puisqu'il n'écoute personne qui s'oppose à l'abandon des ressources du Québec aux intérêts privés et puisque le système dit démocratique a comme arme principale la matraque quand les travailleurs défendent leurs droits et les droits de tous. Ce même Philippe Couillard qui se dit le défenseur des méthodes civilisées a mis le fameux Arthur Porter à la tête du méga centre hospitalier McGill où il a volé une vaste somme des fonds publics. Et pourtant, on savait qu'il avait fait la même chose à Détroit auparavant. Est-ce civilisé d'agir ainsi ? Il semblerait que oui puisqu'ils sont tous deux protégés par la loi. Le vrai crime, c'est se servir des institutions dites démocratiques pour permettre le vol des caisses de retraite des travailleurs. Rappelons par exemple la perte de milliards de dollars par le placement aventurier des fonds de retraite par la Caisse de dépôt et placement. Une poignée d'escrocs de la finance ont empoché tout cet argent avec un tour de prestidigitation, mais ça, ce n'est pas considéré comme un crime. C'est « business as usual ». Mais quand les travailleurs sont poussés à bout et en ont assez, on n'exige pas des comptes de M. Couillard et compagnie à savoir pourquoi ils poussent les travailleurs à de telles actions. Non. Ce sont les travailleurs qui deviennent des criminels. C'est cela qui n'est pas tolérable. S'il y avait justice, voilà où les enquêteurs iraient fouiller pour trouver les vrais criminels dans cette affaire.

Forum ouvrier blâme le gouvernement du Québec et les municipalités pour la situation créée dans ce dossier. Où est la loi qui protège les travailleurs municipaux contre le vol de leurs pensions ? Et qui est en train de les voler et pour faire quoi avec l'argent ?

Non à la criminalisation des travailleurs municipaux !
Tous à la défense de leur juste cause contre le vol des fonds de retraite !
Tous à la manifestation à Montréal le 20 septembre
pour exiger le retrait du projet de loi 3 !

Manifestation à la défense des régimes de retraite des employés municipaux



Montréal

Le samedi 20 septembre à midi
Parc Lafontaine (Sherbrooke et Parc La Fontaine)
Organisée par la Coalition syndicale pour la libre négociation
Information: 438-882-3756


Tous à la défense du droit à une retraite en sécurité!




Lisez Le chantier politique
Site web:  www.pmlq.qc.ca   Courriel: bureau@pmlq.qc.ca