Volume 2 Numéro 136 - 30 octobre 2014


PROGRAMME DU PMLQ
Pour un Québec souverain

qui défend les droits de tous!

 
Bâtissons les commissions sur l'avenir du Québec!


44e anniversaire de la proclamation de la Loi des mesures de guerre
  
Pour garantir la sécurité il faut
reconnaître
et garantir les droits

  - PMLQ, 1er novembre 2014 -

Chantier politique
Numéro 138 - 2 novembre 2014

Manifestations contre le programme d'austérité du gouvernement Couillard


Une défense vibrante du droit de tous
à vivre une vie dans la dignité


Vendredi le 31 octobre se sont tenues des manifestations dans plusieurs villes du Québec contre l'ordre du jour d'austérité du gouvernement Couillard. Plus de 20 000 personnes ont pris part à la manifestation de Montréal et des manifestations ont aussi eu lieu à Rimouski, Jonquière, Baie-Comeau, LaTuque, Sherbrooke, Gatineau et aux Îles-de- la-Madeleine. Les manifestations ont été appelées par la Coalition contre la tarification et la privatisation des services publics et l'Association pour une solidarité syndicale étudiante. Près de 80 000 étudiants à travers le Québec ont tenu une journée de grève contre l'austérité pour l'occasion.

Les manifestants à Montréal s'étaient donnés rendez-vous à 11 heures près des bureaux du premier ministre Couillard mais la manifestation ne s'est pas mise en branle avant midi tant étaient nombreux les gens qui ne cessaient d'arriver de plusieurs villes dont Sorel, St-Hyacinthe, Joliette et même Rouyn-Noranda. Des dizaines d'organisations communautaires étaient représentées, des organismes offrant des services aux personnes atteintes de maladies mentales, aux sans abri, aux gens qui vivent des crises de toutes sortes dans leur vie, des centres de refuge pour femmes, etc. Ces organismes fonctionnent à personnel et financement minimum alors que de plus en plus de personnes font appel à eux et ils craignent que leur financement ne soit réduit une nouvelle fois ou même éliminé en vertu des coupures massives du gouvernement Couillard. La manifestation comptait aussi des milliers d'étudiants de plusieurs institutions, dont les Cegeps Maisonneuve et du Vieux-Montréal, l'université de Sherbrooke et Trois-Rivières, l'UQAM et l'Université Concordia. S'y ajoutaient des syndicats du secteur public dont la Fédération autonome de l'enseignement, la Fédération de la santé et des services sociaux, la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec, le Syndicat des professeurs du collège John-Abbott, la Fédération interprofessionnelle de la santé, et l'Association des pompiers de Montréal de même que l'Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées.

La police de Montréal a déclaré la manifestation illégale dès le début sous prétexte que son trajet ne lui avait pas été communiqué mais les manifestants ne se sont pas laissés intimider et ont procédé à l'action tel que prévu. L'ordre du jour d'austérité du gouvernement Couillard a été fermement dénoncé par tous comme une attaque à la dignité humaine. En témoignent les pancartes qui disaient: « Le communautaire pour la dignité humaine », « Le communautaire en guerre contre la misère », « Finançons la dignité », « La dignité humaine vaut plus que le déficit zéro », « Le gouvernement Couillard doit défendre les droits humains », « On se laissera pas appauvrir, On se laissera pas désunir », « Austérité, pas notre projet de société » et « Couillard et Séraphin deux hommes et leur péché ».


Les manifestants ont marché dans certaines des rues les plus achalandées de Montréal lançant des slogans contre l'austérité tout le long du parcours. À la fin de la marche, des représentantes du Mouvement d'éducation populaire et d'action communautaire du Québec, de la Fédération interprofessionnelle de la santé et de l'Association pour une solidarité syndicale étudiante ont pris la parole et mis en lumière l'impact dévastateur de l'ordre du jour d'austérité pour les membres les plus vulnérables de la société et les soins de santé.

L'appel a été lancé à se mobiliser pour faire des manifestations contre l'austérité qui se tiendront à Montréal et à Québec le 29 novembre prochain le plus grand succès possible.


Manifestations régionales le 9 novembre
Tous à la défense de programmes sociaux pour la famille !
   

  
À Montréal
   
10 h à la Place des festivals rue Ste-Catherine

À Québec
   
10 h au Parc de l’Amérique française

À Gatineau
   
10 h au Parc Laurent-Groulx

Pour les autres manifestations, voir le site ToujoursFousDeNosEnfants.com

PAGE D'ACCUEIL DU PMLQ  |  LES ARCHIVES DE CHANTIER POLITIQUE


Lisez Le chantier politique
Site web:  www.pmlq.qc.ca   Courriel: bureau@pmlq.qc.ca