Volume 3 Numéro 29  - 16 avril 201

Tous à la journée d'action pour arrêter le projet de loi C-51 «antiterroriste» !

Défendons les droits de tous !
La criminalisation de la dissidence ne doit pas passer !

Le PMLQ lance l'appel à participer en grand nombre à la manifestation du samedi 18 avril pour exiger le retrait immédiat du projet de loi C-51 antiterroriste du gouvernement Harper. Cette journée culmine la Semaine d'éducation sur le projet de loi C51, initiée par des activistes locaux et des organisations actives à la défense des droits au Canada.

Le projet de loi antiterroriste C-51 vise la criminalisation de la dissidence, donne des pouvoirs d'espionnage, de contrôle, d'arrestation, d'impunité, d'intimidation au gouvernement par le biais de la GRC et du SCRS au nom de la lutte contre le terrorisme. Dans la logique du projet de loi, toute personne vivant au Canada devient un terroriste potentiel dans la mesure où le fait de donner son opinion, de critiquer le gouvernement ou une de ses politiques, de participer à une manifestation, une marche, une prise de position, est visé par le projet de loi.

Avec comme prémisse que tout peut tomber sous le coup de la loi si cela touche la sécurité nationale et économique et l'intégrité territoriale, selon des définitions tellement larges et diffuses, le projet de loi C-51 est un danger pour l'ensemble des peuples du Québec, du Canada, des Premières Nations, pour les environnementalistes, les groupes de défense de droits, les organisations syndicales, etc. et la liste s'allonge. Le fait que les luttes actuelles des étudiants du Québec à la défense du droit à l'éducation, l'opposition massive organisée contre le programme d'austérité du gouvernement Couillard ou encore la lutte du peuple du Québec pour la souveraineté puissent être visées par C-51 est source de grandes inquiétudes.

Malgré une large et vive opposition qui s'organise d'un bout à l'autre du pays, qui s'est exprimée durant la courte période de consultations à la Chambre des communes, malgré les prises de position des personnalités politiques, d'avocats, journalistes, politiciens, Premières Nations et tant d'autres, le gouvernement de Stephen Harper presse le pas pour faire adopter le projet de loi. Il sera bientôt en dernière lecture avant d'être adopté. Le PMLQ appelle donc à tout mettre en oeuvre pour faire échec au projet de loi C-51 et à contribuer à l'effort concerté pour défaire le gouvernement Harper en 2015.

Débarquons Harper en 2015 !
Notre sécurité est dans la lutte à la défense des droits de tous !
Les manifestants ne sont pas des terroristes !
Pas d'État policier au Canada !



Lisez Le chantier politique
Site web:  www.pmlq.qc.ca   Courriel: bureau@pmlq.qc.ca