Volume 3 Numéro 44  - 12 juin 2015


Tous aux journées d'action contre le congrès du Parti libéral du Québec
Non à la destruction nationale du gouvernement Couillard et des libéraux ! Non à la fraude de la prospérité !

Les 13 et 14 juin prochain, les étudiants, les organisations syndicales, groupes communautaires et de défense de droits tiendront des manifestations devant le Palais des congrès alors qu'aura lieu le 32e congrès du Parti libéral du Québec. Ces actions sont la poursuite conséquente des centaines d'actions locales et régionales quasi quotidiennes partout au Québec et depuis des semaines dans les établissements scolaires, de santé, les bureaux gouvernementaux et services de garde organisées par les travailleurs, parents et bénéficiaires pour dénoncer le gouvernement Couillard et son agenda antisocial.

Le thème du congrès est provocateur: « Québec destination prospérité ! » alors que la gouvernance libérale depuis l'élection d'avril 2014 en est une de destruction nationale tous azimuts. Encore cette semaine, à l'occasion de la 21e édition de la Conférence de Montréal sous le thème « Bâtir une économie équilibrée », le premier ministre Couillard y est allé de ses « conseils » en déclarant « La relance de notre économie, des finances publiques saines et des gestes concrets pour lutter contre les changements climatiques, voilà comment bâtir une économie équilibrée ». Il a ajouté : « Le thème de cette année, "Bâtir une économie équilibrée", a une résonance particulière pour le Québec en cette période de transition vers une économie responsable, verte et prospère. Je suis convaincu que le Québec, avec son riche environnement culturel, universitaire et politique fait partie de ces économies capables de relever les défis du siècle tout en servant de modèle et d'inspiration en matière de gestion saine et équilibrée ». Mais de quel Québec parle le premier ministre ? Prospérité pour qui ?

Tout cela ne peut être que fort inquiétant. Il n'y a rien de responsable, vert et prospère pour le peuple du Québec. Il y a usurpation du pouvoir contre sa volonté. Pas en notre nom ! La direction actuelle du Québec est contestée de partout car elle est en train de « faire la transition » vers de nouveaux arrangements qui servent de façon encore plus directe les demandes des monopoles de ce monde, la même transition qui s'opère au Canada avec Stephen Harper et ailleurs dans le monde.

On voit bien encore une fois qu'il y a deux mondes et deux visions qui s'affrontent. Pour les travailleurs et le peuple du Québec, c'est la défense et la garantie des droits de tous qui assureront leur sécurité et prospérité. Plus encore, c'est la lutte pour prendre la direction de l'économie en main et s'investir du pouvoir souverain de décider de tout ce qui nous concerne qui garantira cette sécurité et la défense réelle et effective des droits de tous.

La mobilisation et les actions contre les mesures antisociales du gouvernement Couillard se sont
poursuivies tout au long du mois de mai

Depuis le 1er mai, où des dizaines de milliers de travailleurs du Québec ont réaffimé leur rejet du programme d'austérité du gouvernement Couillard, les actions se sont poursuivies, exigeant que cessent les attaques de Couillard contre la société. Les intervenants des secteurs de l'éducation et de la santé ont été particulièrement actifs dans la défense d'un système public où personne n'est laissé à lui-même et où tous peuvent pleinement participer à la vie en société peu importe leur condition physique ou financière.

Les manifestations, piquetages, discussions et autres actions organisés ce dernier mois traduisent l'engagement des travailleurs et du peuple à stopper la destruction nationale qui s'opère sous Couillard. Voici un rapide survol de ces événements.

Milieu de la santé et des programmes sociaux

En renouvellement de leur convention collective, les quelques 280 000 intervenants de ce secteur n'ont cessé de mettre sur la place publique les torts causés à leurs conditions de travail et soins de santé dispensés à la population par les loi 10, 20 et 28.


12 mai, manifestation pour défendre la politique familiale québécoise devant l'Assemblée nationale du Québec


13 mai, manifestation à Piedmont du Syndicat des professionnelles en soins des Pays-d’en-Haut (SPSPDH-FIQ)



13 mai, manifestation à Québec à l'occasion du Conseil fédéral de négociations, représentant plus de 200 syndicats du réseau public de santé et de services sociaux

20 mai, de haut en bas: manifestation à Rimouski du Syndicat canadien de la fonction publique contre les compressions en santé. Les trois suivantes: Journée de manifestation de la FIQ contre les mesures d’austérité partout au Québec. Dans l'ordre: St-Félicien, Longueuil et Mont-Royal

14 et 25 mai: Actions de pharmaciens contre la loi 28


28 mai, manifestation à Québec contre la méthode de gestion Lean dans les services publics

30 mai, 150 psychologues de partout au Québec manifestent devant les bureaux du ministre de la Santé, Gaétan Barrette, à Brossard en Montérégie.


31 mai, 400 responsables en service de garde en milieu familial ont manifesté sous les flambeaux dans les rues du Vieux-Québec pour dénoncer les offres salariales du gouvernement

2 2 juin, action devant l'hôpital de St-Jérôme dans le cadre de la campagne S'unir ou subir

 


Milieu de l'éducation

Ces dernières semaines ont été marquées par la mobilisation des parents pour défendre l'école publique de la destruction de Couillard. Piquetages et chaînes humaines autour des écoles où participent intervenants du milieu scolaire et famille soulignent l'opposition populaire face aux mesures antisociales de Couillard.


 



Actions devant les écoles du 28 mai et du 1er juin, de Sept-Iles, Jonquière, de la région Chaudière-Appalaches et de Montréal



Lisez Le chantier politique
Site web:  www.pmlq.qc.ca   Courriel: bureau@pmlq.qc.ca